Archives pour mars 2013

« Un employé modèle » De Paul Cleave (Un humour subtil, pour cet auteur né en 1974 en Nouvelle-Zélande)

Paul CleaveUn petit extrait :

-Si ton père savait que tu me traites comme ça, Joe, il se retournerait dans sa tombe.
– Il a été incinéré, maman.

Un employé modèle est son premier roman. Il a connu un succès international retentissant, se classant dès sa parution en tête des meilleures ventes en Allemagne, au Japon, en Nouvelle Zélande et en Australie.

Son second roman, « Un père idéal », est publié en France Chez Sonatine en octobre 2011.

Résumé : Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au commissariat de police. Mais qui est-il vraiment… ? Des meurtres en série se succèdent, jusqu’au jour où un meurtre est commis sur le même mode opératoire que les siens mais, pourtant, Joe ne s’y reconnaît pas…Contrarié par ce coup du sort, il décide de mener sa propre enquête.

Mon avis : Mon choix n’a pas été fait sur le résumé, j’ai même crains de tomber sur une histoire sanglante. Je me suis fiée, à ce que c’était un premier roman, et à ce que l’auteur est né la même  année que mon fils… Comme quoi, des fois, ça tient à peu. Parce que vraiment, du début, jusqu’à la dernière page, on ne s’ennuie pas. L’humour qu’emploi ce redoutable tueur le rend attachant. Quant aux rapports qu’il a avec sa mère, c’est vraiment comique ! Je le conseille vivement…

« La mémoire et la mer » de Léo Ferré (Je m’en lasse pas…)

Image de prévisualisation YouTube

Maud Tabachnik « La honte leur appartient »

La Honte leur appartient par Tabachnik

Résumé : Dans ce petit bourg de l’Est, le paysage s’est soudain figé, évoquant cette scène de février 1943 où deux familles juives ont été arrêtées par la Milice et déportées.

Il est revenu retrouver sa mémoire et affronter celle des autres.

Il est revenu demander justice à ceux qui ont brisé sa vie et celle des siens.

Il est revenu se heurter au clan de la honte.

D’ores et déjà, il sait que sa revanche aura un goût amer.

Mon avis : Bon suspens, bien écrit, un petit polar qui vaut le coup d’être lu… Cette écrivaine m’a rarement déçue.

Juan Carmona « Pá tí pá mí », du Flamenco en douceur…

Juan Carmona Image de prévisualisation YouTube

A trouver absolument : « Aucune bête aussi féroce » de Edward Bunker : Passionnant et authentique

Comme ce magnifique bouquin/polar, date de 1973, a été traduit en Français en 1992, j’ai eu la chance de le trouver au marché aux puces de la place des Carmes, le dimanche à Avignon. Je vous souhaite d’y tomber dessus, un jour de chance…

Le résumé ne vous dira rien car ce n’est pas un vrai résumé… Des passages, pour les amoureux des belles pensées, de la grande écriture, et ceci n’est encore que les arbres qui cachent la forêt…

A trouver absolument :

Un chef-d'oeuvre d'un vécu exéptionnel

Citations et extraits :

Je suis convaincu que la pensée constante , sous-jacente chez tous les hommes qui réfléchissent ne peut être que la pensée de leur propre mort , qu’elle que puisse être l’apparence en surface de leur pensée de l’instant .
Lorsque l’homme réfléchit à la vie et à sa manière de la vivre , il réfléchit aussi à la mort , car toutes deux sont intimement liées .
Et la réflexion est une malédiction .

 

« Monsieur », songeai -je,
« Auriez- vous un emploi disponible pour un cambrioleur saisonnier, arnaqueur, faussaire, et voleur de voitures ? justifiant également d’une certaine expérience en tant que voleur à main armée, maquereau, tricheur professionnel, et autres petites choses. J’ai fumé la marie – jeanne à douze ans (dans les années quarante) et je me piquais à l’héroïne à seize. Je n’ai aucune expérience du LSD et de la méthédrine. Ils sont venus au goût du jour depuis mon emprisonnement. J’ai enculé de jeunes et jolis garçons ainsi que des homosexuels féminins (mais uniquement lorsque j’étais enfermé, privé de femmes). Dans le jargon des geôles, des prisons et des bas-fonds (certains bas-fonds très sélects), je suis un enfoiré capable de baiser sa mère. Pas vraiment en fait, puisque je ne me souviens pas de ma mère. Dans le monde qui est le mien, ce terme, dans l’emploi que j’en faisais, était la revendication orgueilleuse et vantarde d’être un démon en marche, aux réactions imprévisibles, scandaleuses et outrancières, un véritable virtuose du crime. Naturellement, le fait d’être un enfoiré dans ce monde-là fait de moi une raclure de poubelle dans le vôtre. Disposez-vous d’un emploi pour moi? »

 

 dans Auteurs au Suspense Intense

 



Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Un de nos quelques mois sombres

mars 2013
D L Ma Me J V S
« fév   avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Cliquez, votez pour mon blog

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Conseils de lectures des meilleurs auteurs de polars

VENEZ JOUER A MON JEU FAVORI LE MAJONG ! ou choisissez.

Auteur: Polars/Crismelomone

peurnoire

Eve Parasite

Eve Parasite

Trafic Booster

Trafic Booster

Les meilleurs du web

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Donnez votre avis :

Comment trouvez-vous les vidéos de Bernie ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
  • Album : Mon album fourre-tout
    <b>ellealamoucheev.gif</b> <br />

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Ici gît l’âme des commandes de mon blog

John Lenon et sa femme

John Lenon et sa femme

Coeur gravé à mort

Coeur gravé à mort

Un ange lit…

Un ange lit…

Peur bleue

Peur bleue

Tournesol magique

Tournesol magique

âme flottante…

âme flottante…

Bharat Indes

Bharat Indes

TOMBE POSTALE

TOMBE POSTALE

Au bout du fil

Musique libre

S’ils vous manquent des plugins je vous le dirais…

Nous pouvons vérifier vos plugins

journal de la guenon du bou... |
meslivrespreferees |
sandys6 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Because the words are my life
| LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME
| ENVIE DE LECTURE