Archives pour mai 2014

« Le chant du bourreau » de Norman Mailer. Un roman de 1979, de 696 pages…

71262af71e321fc189bc6709d7f6bd86-d3fk3zaEchophagia

XY240Le résumé : Gary Gilmore vient d’une famille de mormons et, à trente-cinq ans, il a passé plus de temps en prison qu’en liberté. En juillet 1976, alors qu’il est en conditionnelle, il attaque une station-service et un motel pour quelques dollars dans la caisse. Chaque fois, il abat un homme. Arrêté, il est jugé et condamné à la peine de mort.
La singularité du cas Gilmore : il refuse tout recours en grâce. Après son procès, il aurait pu faire appel et la peine aurait été aisément commuée en prison à vie mais Gilmore refuse. Pire, il se bat même pour son exécution, qui aura lieu le 17 janvier 1977 au pénitencier de l’Utah.
En refusant l’appel, Gilmore choisit la gloire. Comme le reste de l’Amérique, qui affectionne les anti-héros du gabarit de Gilmore, Norman Mailer se passionne pour son histoire d’une banalité extraordinaire et l’immortalise dans son livre, l’un des plus grands romans du nouveau journalisme.
Le Chant du bourreau a nécessité à Norman Mailer trois ans d enquête. Il s’appuie sur les témoignages de la famille de Gilmore, de ses amis, d’avocats, de gardiens de prison et de sa maîtresse, Nicole, une jeune femme confrontée à un monde impitoyable : tous mêlés d’une façon ou d’une autre à cette aventure hors du commun.
Décrivant une Amérique que l’on voit rarement, celle des gens pauvres et déshérités de l’Ouest, Mailer fait de cette histoire pleine de bruit et de fureur une histoire d’amour brûlante qui, même dans la mort, reste encore un défi.

Mon avis : Quoique un peu long sur la fin, j’ai bien apprécié cette histoire, pour 1€ car c’est un vieux roman…Comme c’est bien précisé, ce bouquin est un roman d’amour, mais à mon avis, pas du tout dans le sens classique du terme. Ce qui s’y passe est vraiment très spéciale, dans la façon de le raconter et aussi dans des faits, totalement inattendus, hors normes. Quant au personnage principal, un assassin au demeurant, on s’y attache dès les premières pages, il est l’axe sans lequel l’histoire n’a plus le même intérêt lorsque l’auteur nous en éloigne durant quelques chapitres. L’auteur a vraiment réussi la description de ce monde original, entre prison et imaginaire. Un très bon moment à se plonger dans ce roman que je qualifie de « thriller ».

Ende_neuExit_does_not_exist___collab_by_anatheme



Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Un de nos quelques mois sombres

mai 2014
D L Ma Me J V S
« avr   juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Cliquez, votez pour mon blog

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Conseils de lectures des meilleurs auteurs de polars

VENEZ JOUER A MON JEU FAVORI LE MAJONG ! ou choisissez.

Auteur: Polars/Crismelomone

peurnoire

Eve Parasite

Eve Parasite

Trafic Booster

Trafic Booster

Les meilleurs du web

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Donnez votre avis :

Comment trouvez-vous les vidéos de Bernie ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
  • Album : Mon album fourre-tout
    <b>ellealamoucheev.gif</b> <br />

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Ici gît l’âme des commandes de mon blog

John Lenon et sa femme

John Lenon et sa femme

Coeur gravé à mort

Coeur gravé à mort

Un ange lit…

Un ange lit…

Peur bleue

Peur bleue

Tournesol magique

Tournesol magique

âme flottante…

âme flottante…

Bharat Indes

Bharat Indes

TOMBE POSTALE

TOMBE POSTALE

Au bout du fil

Musique libre

S’ils vous manquent des plugins je vous le dirais…

Nous pouvons vérifier vos plugins

journal de la guenon du bou... |
meslivrespreferees |
sandys6 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Because the words are my life
| LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME
| ENVIE DE LECTURE