Archives pour la catégorie Auteur excellent


12345...21

« Jusqu’à ce que la mort nous unissent » de Karine Giebel (encore une super histoire…)

9e3d413d78cad6acb0f00fe299d3d79bLe résumé :

L’Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l’image de certains souvenirs. Toxique, à l’image de certains regrets.
L’Ancolie, c’est aussi le nom d’un chalet perdu en pleine montagne.
C’est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu’il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide.
Jusqu’au jour où la mort frappe tout près de lui, l’obligeant à sortir de sa tanière.
Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu’il s’agit d’un meurtre, que ce n’est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer.
Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité.
Une quête qui va le conduire sur d’effroyables sentiers, le confronter à ses propres démons.
Une quête qui va déterrer un à un des secrets profondément enfouis au coeur de cette paisible vallée, et qui auraient dû le rester à jamais.

Car si le mensonge blesse, la vérité peut être fatale…jusqu_a_ce_que_la_mort_nous_unisse_karine_giebel

Mon avis : Je sais qu’il est très bien, mais ça fait déjà un moment que je l’aie lu…

a077d865884355fb8211290e05609d43-d6pa5m2

 

« Cyanure » de Camilla Läckberg et « Shock corridor » de Samuel Fuller deux vieux polars bien sympas, à lire…

Les 2 prêtés par Ophélie, merci, de bons moments passés à les lire.

cvt_Cyanure_8892Le résumé : Quelques jours avant Noël, sa petite amie, Lisette Liljecrona, invite Martin Molin (collègue de Patrick Hedström) à venir passer le week-end avec sa famille sur la petite île de Välo en Suède. L’idée ne l’enthousiasme guère et c’est à contrecœur qu’il accepte de l’accompagner. Ses appréhensions se voient confirmées lorsqu’il fait la connaissance des Liljecrona. Avec plus ou moins d’élégance, tous s’acharnent à obtenir les faveurs du patriarche dont la fortune s’élève à plusieurs milliards de couronnes. Cette course à l’héritage tourne court lorsque, le soir même, Ruben, déçu et furieux contre les membres de sa famille, affirme les avoir déshérités. Gagné par son emportement, le vieil homme meurt soudainement, vraisemblablement victime d’un malaise cardiaque. Une tempête de neige fait rage dans la région et les hôtes sont dans l’impossibilité de regagner le continent. Martin prend alors la situation en main et constate que Ruben a été empoisonné. Personne n’a pénétré dans la maison, le meurtrier est donc forcément parmi les convives. En les interrogeant, le jeune policier tente avec peine de démêler les vieilles rancœurs familiales des pistes plus sérieuses. Seul Matte, l’un des petits-enfants de Ruben, semble sincèrement affecté par sa mort. Comme tous les moyens de communication avec l’extérieur sont coupés, Martin se retrouve livré à lui-même face à sept suspects. Bientôt, un nouveau meurtre est commis. Le cadavre de Matte est retrouvé étendu dans sa chambre, une blessure par balle déchirant sa poitrine…

apparition_by_jflaxman-d6riyoa

Mon avis : L’histoire est agréable, et c’est franchement dans les dernières centaines de pages qu’il se passe des faits très surprenants, qu’il est difficile de poser le bouquin sans avoir été au fin fond de cette tragédie.

product_9782070496259_195x320Le résumé : Pour faire un bon papier, les reporters sont toujours prêts à courir les risques les plus inattendus. Le journaliste Johnny Barrett se fait passer pour fou afin d’être admis dans un hôpital psychiatrique où il tentera d’élucider le mystère d’un assassinat demeuré impuni.
Cette histoire, il ne va pas se contenter de l’écrire. Il va la vivre.
Dépêchez-vous de la vivre avec lui !

Mon avis : Celui-ci, c’est le contraire, tout se passe au cours de l’histoire, qui selon le résumé promet quelques originalités. Celles-ci ne sont pas exagérées, une écriture simple, des personnages bien amenés dans ce contexte particulier, fallait y penser…

buddy_by_zozziegirl-d5vcjzw

« Des noeuds d’acier » de Sandrine Colette, un excellent premier thriller…(encore un cadeau de Bernie, mon frère…)

____Pressure_____by_SuicidioNeuronal9782253176015-T

Le résumé : Avril 2001. Dans la cave d’une ferme miteuse, au creux d’une vallée isolée couverte d’une forêt dense, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux frères, deux vieillards qui ont fait de lui leur esclave. Comment a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n’a pourtant rien d’une proie facile : athlétique et brutal, Théo sortait de prison quand ces vieux fous l’ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d’autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d’eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d’échapper à ses geôliers.

Sandrine Collette narre avec une maîtrise étonnante un huis clos étouffant. Elle a su, avec une sensibilité rare, par touches, brosser l’escalade de la terreur, l’imagination sans cesse renouvelée des humiliations […]. Roger Martin, L’Humanité.

Mon avis :  Pas d’enquête, pas de flics, déjà que le personnage principal sort de prison… Un excellent suspense, et des personnages, hors normes, vraiment très spéciaux, incroyable mais pourtant faisable, on le lis en peu de temps car on veut savoir… Bravo à l’auteur !

a3992acc389a0fdeenzo_by_innali-d6mupok

Avec « Désordre » et « Celui qu’on ne voit pas » de Mari Jungstedt, encore 2 cadeaux de Bernie, bien appréciable…

9782253127284-TLe résumé : Après s’être disputée avec son compagnon lors d’une fête dans leur maison de campagne, Helena Hillerström sort promener son chien le long de la plage. Bientôt, cernée par un épais brouillard, elle sent qu’on la suit. Quelques heures plus tard, elle est retrouvée morte, tuée à coups de hache. Frida Lindh, une jeune mère de trois enfants, quitte le bar où ses amies et elle se rencontrent régulièrement. Malgré la nuit et les quelques verres de vin qu’elle a bus, elle prend son vélo pour rentrer à la maison. Les rues sont désertes. Elle est seule. Non. Pas seule. Une ombre la suit. Celui qu’on ne voit pas. Le commissaire Anders Knutas et son équipe mènent une longue et difficile enquête sous la pression des médias. Quel est le lien entre ces deux jeunes femmes ? Knutas doit au plus vite découvrir le mobile du meurtrier avant que celui-ci ne frappe de nouveau.

1e88dbf611613a1472d0a5682a8225c1cocooned__by_stevenoirproduction-d4ylkmg

Mon avis : Un roman policier en bonne et due forme. A lire !

« Désordre » de Penny Hancock, un 1er roman policier, une pure merveille !!!

_bbb002847118Le résumé : Sonia, la quarantaine, mène une vie confortable dans la jolie maison des bords de la Tamise où elle a grandi. Mais depuis que son mari, Greg, multiplie les déplacements professionnels à l’étranger et que leur fille Kit est partie à l’université, son existence lui pèse. Alors que Greg la presse de quitter Londres pour se rapprocher de lui, Sonia se sent incapable de quitter sa maison, décor d’une jeunesse pour laquelle elle éprouve la plus vive nostalgie. À l’heure du bilan, elle réalise en effet que son adolescence a été le seul moment vraiment heureux de son existence, celui où les émois et les sentiments ont été les plus forts et les plus purs. Aussi, lorsque Jez, 15 ans, le neveu d’une de ses amies, Helen, vient frapper à sa porte pour emprunter un disque, Sonia, prise d’une pulsion inexplicable, décide de ne plus le laisser partir. Elle se met alors à nourrir une étrange et inquiétante obsession pour la jeunesse de Jez, qu’elle tient séquestré.

Lorsque Helen signale la disparition du jeune garçon à la police, une enquête minutieuse commence, qui ne tarde pas à s’orienter vers un suspect inattendu. À travers ce récit conjuguant les voix de Sonia et d’Helen, Penny Hancock nous offre un portrait magnifique de deux femmes à un carrefour de leur vie, aux prises avec leurs peurs et leurs faiblesses, leurs secrets et leurs solitudes. Surtout, elle nous donne un roman où règne une tension extrême, une terrifiante histoire de folie, cruellement humaine, qui culmine dans un suspense infernal, digne du légendaire Misery, de Stephen King.

he_let_me_touch_the_stars____by_borda-d7q766vMon avis : Si vous voulez passer un bon moment dans une histoire où il n’est pas question de sang, de crimes odieux, mais une histoire qui vous emmène dans un vrai bon délire, n’hésitez pas à lire ce thriller, dès le début on s’y plait à souhaits ! C’est écrit simplement, mais bien écrit.

blooming_by_michellis13-d7d1bfgA_Quest_For_Beauty_by_temporary_peace


12345...21

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Un de nos quelques mois sombres

décembre 2017
D L Ma Me J V S
« juil    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Cliquez, votez pour mon blog

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Conseils de lectures des meilleurs auteurs de polars

VENEZ JOUER A MON JEU FAVORI LE MAJONG ! ou choisissez.

Auteur: Polars/Crismelomone

peurnoire

Eve Parasite

Eve Parasite

Trafic Booster

Trafic Booster

Les meilleurs du web

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Donnez votre avis :

Comment trouvez-vous les vidéos de Bernie ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
  • Album : Mon album fourre-tout
    <b>ellealamoucheev.gif</b> <br />

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Ici gît l’âme des commandes de mon blog

John Lenon et sa femme

John Lenon et sa femme

Coeur gravé à mort

Coeur gravé à mort

Un ange lit…

Un ange lit…

Peur bleue

Peur bleue

Tournesol magique

Tournesol magique

âme flottante…

âme flottante…

Bharat Indes

Bharat Indes

TOMBE POSTALE

TOMBE POSTALE

Au bout du fil

Musique libre

S’ils vous manquent des plugins je vous le dirais…

Nous pouvons vérifier vos plugins

journal de la guenon du bou... |
meslivrespreferees |
sandys6 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Because the words are my life
| LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME
| ENVIE DE LECTURE