Page d'archive 4

De la bonne musique…

041f66ef564257b08bce9922d285a94540c1603d017cc20b79f32c1041b16e6f-pggquz

Image de prévisualisation YouTube

 

76bfd8274ef03cd11562e350d94c485fb-d5e3xl7

« Désordre » de Penny Hancock, un 1er roman policier, une pure merveille !!!

_bbb002847118Le résumé : Sonia, la quarantaine, mène une vie confortable dans la jolie maison des bords de la Tamise où elle a grandi. Mais depuis que son mari, Greg, multiplie les déplacements professionnels à l’étranger et que leur fille Kit est partie à l’université, son existence lui pèse. Alors que Greg la presse de quitter Londres pour se rapprocher de lui, Sonia se sent incapable de quitter sa maison, décor d’une jeunesse pour laquelle elle éprouve la plus vive nostalgie. À l’heure du bilan, elle réalise en effet que son adolescence a été le seul moment vraiment heureux de son existence, celui où les émois et les sentiments ont été les plus forts et les plus purs. Aussi, lorsque Jez, 15 ans, le neveu d’une de ses amies, Helen, vient frapper à sa porte pour emprunter un disque, Sonia, prise d’une pulsion inexplicable, décide de ne plus le laisser partir. Elle se met alors à nourrir une étrange et inquiétante obsession pour la jeunesse de Jez, qu’elle tient séquestré.

Lorsque Helen signale la disparition du jeune garçon à la police, une enquête minutieuse commence, qui ne tarde pas à s’orienter vers un suspect inattendu. À travers ce récit conjuguant les voix de Sonia et d’Helen, Penny Hancock nous offre un portrait magnifique de deux femmes à un carrefour de leur vie, aux prises avec leurs peurs et leurs faiblesses, leurs secrets et leurs solitudes. Surtout, elle nous donne un roman où règne une tension extrême, une terrifiante histoire de folie, cruellement humaine, qui culmine dans un suspense infernal, digne du légendaire Misery, de Stephen King.

he_let_me_touch_the_stars____by_borda-d7q766vMon avis : Si vous voulez passer un bon moment dans une histoire où il n’est pas question de sang, de crimes odieux, mais une histoire qui vous emmène dans un vrai bon délire, n’hésitez pas à lire ce thriller, dès le début on s’y plait à souhaits ! C’est écrit simplement, mais bien écrit.

blooming_by_michellis13-d7d1bfgA_Quest_For_Beauty_by_temporary_peace

Un groupe de rock, engagé, espagnol : Ska-p un vrai plaisir de les entendre…

 

285adc41b754dee267b16c1f78f01bc4-pj1wnbImage de prévisualisation YouTube1826cebc4fb9048e6105cd8447ea01f3

 

« On se retrouvera » de Laetitia Milot (encore un cadeau de Bernie, noté 7/10 pour lui…)

on-se-retrouvera-472376-250-400Le résumé : Avant de mourir, la mère de Margot lui révèle un terrible secret, enfoui depuis trente ans : une nuit, sur la route alors qu’elle rentrait chez elle à pied, elle a été violée par quatre hommes et laissée pour morte dans la garrigue. Puis elle a donné la vie à un enfant. Cet enfant, c’est Margot. Hantée par le deuil et cette révélation, Margot n’a plus qu’une chose en tête : comprendre, pour se reconstruire.
Elle se lance dans une quête de ses origines, en remontant le passé. Un chemin douloureux et dangereux qui fait surgir le doute, le mensonge et la mort. Mais rien ne peut la retenir. Ni l’amour fou de Gabriel, ni Alice son mie, ni même son psy, Tavernel. Car Margot n’a rien dit. En silence, elle prépare sa vengeance. Née en 1980, Laëtitia Milot est une star du petit écran. En mêlant suspens, espoir et passion, elle dénonce les effets dévastateurs des violences faites aux femmes et le scandale de l’impunité des coupables.

pestilence_by_j_u_d_a_s-d5vdw2nMon avis : Pour un 1er polar, c’est bien vu ! Quelques détails « à l’eau de roses » sont à prendre comme tels. Sinon, l’histoire tient la route, et le suspens est là, dès le début, bravo !

« Cassidy’s Girl » de David Goodis, comme celui de Jim Thompson, cadeaux de Bernie, j’adore !

9782743626501Le résumé :  Ancien pilote de ligne victime d’une injustice, James Cassidy a sombré dans l’alcoolisme. Une condition qu’il partage avec son épouse Mildred, une femme tyrannique qu’il ne parvient pas à quitter. En traînant dans les bas-tonds de Philadelphie, il rencontre Doris, jeune femme en perdition. Résolu à remonter la pente pour elle, il se heurte à une terrible fatalité.

fluttery_feeling_by_vesner-d77a5zm

David Goodis

Né en 1917, mort en 1967, surnommé « le Lautréamont du polar » par Michel Lebrun, ou encore « le prince noir de Philadelphie », David Goodis est l’un des grands classiques de l’âge d’or du roman noir américain.

noah__s_daughters_by_flockhart-d4fztegMon avis : Un excellent polar, fidèle à son excellent auteur… Un début trompeur, lent, mais quand on comprend pour quoi, on se demande comment ça va finir, j’adore ce genre d’histoire. Bravo Goodis !

schizophrenia_by_xantipa2_2d3dphotom-d1lxe31


123456...79

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Un de nos quelques mois sombres

novembre 2017
D L Ma Me J V S
« juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Cliquez, votez pour mon blog

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Conseils de lectures des meilleurs auteurs de polars

VENEZ JOUER A MON JEU FAVORI LE MAJONG ! ou choisissez.

Auteur: Polars/Crismelomone

peurnoire

Eve Parasite

Eve Parasite

Trafic Booster

Trafic Booster

Les meilleurs du web

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Donnez votre avis :

Comment trouvez-vous les vidéos de Bernie ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
  • Album : Mon album fourre-tout
    <b>ellealamoucheev.gif</b> <br />

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Ici gît l’âme des commandes de mon blog

John Lenon et sa femme

John Lenon et sa femme

Coeur gravé à mort

Coeur gravé à mort

Un ange lit…

Un ange lit…

Peur bleue

Peur bleue

Tournesol magique

Tournesol magique

âme flottante…

âme flottante…

Bharat Indes

Bharat Indes

TOMBE POSTALE

TOMBE POSTALE

Au bout du fil

Musique libre

S’ils vous manquent des plugins je vous le dirais…

Nous pouvons vérifier vos plugins

journal de la guenon du bou... |
meslivrespreferees |
sandys6 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Because the words are my life
| LA CULTURE ET L'UNIVERSALISME
| ENVIE DE LECTURE